La thématique océanographie est portée par le MOI (Institut Méditerranéen d’Océanologie). Il dispose de 5 sites : le campus de Marseille-Luminy, l’Université de Toulon, la Base Marine d’IFREMER à la Seyne-sur-Mer et le Centre IRD de Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

Le MIO étudie la circulation océanique et atmosphérique, la compréhension des écosystèmes marins et de la biodiversité, les fonctionnements biologiques dans les environnements extrêmes ainsi que la pollution des océans. Il dispose de 5 équipes de recherche :

  • Océanographie Physique, Littorale et Côtière (OPLC) : qui étudie les processus multi-échelles et leurs interactions dans la dynamique de l’océan et avec l’atmosphère
  • Chimie Environnementale (CE), chimie analytique, physico-chimie et optiques marines : qui étudie les processus qui contrôlent la chimie de l’environnement marin
  • Microbiologie Environnementale et Biotechnologie (MEB) : qui étudie la diversité microbienne et son fonctionnement dans les environnements marins et/ou extrêmes en termes de température, de salinité, de pH et de pression hydrostatique ainsi que l’impact des activités microbiennes dans les cycles biogéochimiques du carbone, du soufre et de l’azote
  • Cycles BiogEochimiques et rôLE fonctionnel des assemblages de microorganismes planctoniques (CYBELE) : qui étudie le rôle fonctionnel des groupes planctoniques majeurs dans les cycles biogéochimiques marins, ainsi que le cycle des éléments biogènes (C, N, P, Si, Fe) dans la colonne d’eau
  • Ecologie Marine et Biodiversité (EMBIO) : qui étudie les organismes marins pluricellulaires ou coenocytiques ayant des cycles de vie complexes et vivant dans des milieux fluctuants et hétérogènes

Pour plus d’informations : https://www.mio.univ-amu.fr/